Nana … une amitié entre deux filles très différentes

26122007

 Image de prévisualisation YouTube

Je ne suis pas fan des mangas en général, mais j’aime beaucoup celui-là. Il s’appel « Nana », se qui veut dire 7 en Japonais.C’est une histoire simple mais assez attirante. Nana Osaki et Nana « Hachi » Komatsu ont toutes deux le même prénom, le même âge, elles montent à Tokyo dans l’espoir secret d’y retrouver l’amour de leur vie. Elle se rencontrent dans le train et finissent par un heureux hasard locataires d’un même appartement.

Un destin commun pour deux destinées en revanche, bien opposées. Car quand Nana Osaki rêve de triomphe pour son groupe de rock les Black Stones, Nana Hachi, elle, ne recherche qu’un mari parfait pour fonder un foyer. Au gré des aventures de ces deux filles, l’une orpheline, renfermée, versée dans le gothique et l’autre fashion vitime, naïve, attachante, incapable de travailler, se tisse une amitié et une success story passionnante

Cela a fait un carton au Japon. Plus de 40 millions de fan aujourd’hui. Pour info, c’est tirer d’un livre et ils en ont fait une adaptation en film.

À conseiller si on veut passer du bon temps sur son PC.

Un plaisir aussi pour les oreilles. J’aime beaucoup le générique.




Elfen Lied ! … Diclonius is escaped…I’m Sorry…

25122007

Image de prévisualisation YouTube 

13 épisodes qui peuvent sembler sanglants à première vue, mais qui se révèlent être émouvants, pleins de sensibilités. Je ne suis pas à la base une fan des Mangas, mais celui-ci a su attirer mon attention.Ce Mangas raconte l’histoire de Diclonius, des mutants qui possèdent de terribles pouvoirs télékinétiques. Capturés par le gouvernement, ils sont isolés et étudiés dans des laboratoires de façon abominable par curiosité et par peur que cette mutation se propage d’avantage.

Durant sa sanglante évasion, Lucy, une jeune mutante psychotique, blessé par la vie, est touchée à la tête par une balle et perd la mémoire. Grâce à son corps parfait et son air innocent, elle est recueillie et adoptée par deux adolescents. Mais la personnalité sanguinaire de Lucy sommeille toujours au fond de son âme…Ces épisodes ont le charme de nous tenir en haleine jusqu’à la fin où nous faisons un Come Back dans l’enfance de nos héros…extraordinairement liés au présent. Et là, quelle surprise !

On se sent alors compte de l’insondable complexité de l’esprit humain. On se rend compte à tel point l’humain a peur des différences et de l’étrange. Je vous avoue que je n’ai pu retenir une larme.Mais le pire, je crois, est que le 13ème épisodes nous laisse sur notre faim… Mais je ne vous direz rien de plus. Regardez-les…







people |
WelcOme |
chouchou95 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'amitié et la confiance ce...
| popocool
| (´¸.•*´¯`*• тι&#...