Le merdier

26 12 2007

 Le merdier

Il y a eu plusieurs siècle dans le temps. Il y a eu, entre autre, le siècle des lumières. Bah ça c’est fini, maintenant on est au siècle de la consommation.Et dans le mot CONsommation, il y a le mot sommation d’accord, mais la première syllabe est également très claire. On aime ça CONsommer. On aime en acheter du merdier. Finalement dans la vie plus on a de merdier plus on est CONtent
.
Les hommes, les femmes… oui les femmes aussi adore acheter du merdier. Si on ouvrait un sac à main, au hasard, on pourrait voir ce que c’est que le merdier.

Et attends, ça c’est le merdier de sortie. Il faut voir ce qu’on a tous chez nous. Finalement une maison c’est quoi ? Un énorme merdier avec un plafond. Et le samedi on ferme la maison à double tour pour ne pas qu’on vienne nous piquer notre merdier, pendant qu’on est sorti pour en acheter encore plus. Ça s’appelle le CONfort. Encore une fois la première syllabe est très claire.

Puis après tu te maries, pour doubler ton pourvoir d’achat de merdier. Le bonheur CONjugal. Les deux CONjoints, ou les CONcubins, c’est pareil.

Et on l’aime, on l’aime son merdier. Ben oui c’est vrai quand on part en vacances, si on se laissait faire, on prendrais absolument tout son merdier. Mais on ne peut pas. Pour les vacances il faut être raisonnable. Donc pour les vacances on se fait un mini merdier. Un merdier portable. Une valises de merdier minimum. Le best off du merdier !

On arrive à l’aéroport, on enregistre tous ses bagages, mais on ne peut pas s’empêcher de garder un petit sac de merdier avec soi. Le merdier qu’on aime le plus. Le merdier que si l’avion s’écrase, on voudrais l’avoir avec soi.

Et on s’assois dans l’avion avec son petit sac de merdier, et là l’hôtesse elle passe et elle nous dit :
« Vous pouvez pas garder ce merdier sur vos genoux, ah non, vous devez le mettre dans les coffres à merdier » Et là, tu donnes ton sac à merdier, mais avant on ne peut pas s’empêcher de prendre deux trois merdes à l’intérieur. C’est pour se sécuriser. Des conneries, un bâton de rouge à lèvre, on ne sait jamais si l’avion s’écrase.

Les gens dans l’avion n’arrêtent pas de se lever toutes les 5 minutes. Parfois, on se dis : « C’est pas possible, ils ont du perdre quelque chose ». Non non, ils vont remuer leur merdier pour le plaisir.
C’est pour ça que dans les avions on les attache. Sinon ça ne s’arrêterait pas.

Et oui, révolution…la ceinture de sécurité dans les avions ça n’a jamais été une question de sécurité.
Attends, quand un avion s’écrase, avons-nous déjà vu un mec qui a été sauvé parce qu’il était attaché.

En bagnole c’est pareil. En voiture ils ont pris toutes les sécurités : Non seulement le mec est attaché mais en plus ils ont mis le coffre à l’extérieur. Sinon les mecs ils ne conduiraient jamais.
Les CONducteurs : 75 chevaux dans le moteur, 1 âne au volant


Actions

Informations



Laisser un commentaire




people |
WelcOme |
chouchou95 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | l'amitié et la confiance ce...
| popocool
| (´¸.•*´¯`*• тι&#...